Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

RÉUNISSANT ACTEURS ÉCONOMIQUES ET SPORTIFS DE COMPÉTITION, LA SOIRÉE SPORT ET ENTREPRISE « PERFORME » !

Information générale

-

13/12/2019

Véritables connecteurs de performance pour les hommes et leurs territoires, sport et entreprise constituent des univers qui ont beaucoup en commun. Le partage d’expériences entre managers, coachs et dirigeants responsables organisé mardi dernier au Palais des sports Pierre Coulon a permis aux quelque 450 supporters présents d’assister à des échanges de haut niveau…

C’est la JAVCM qui recevait à domicile dans sa salle du Centre Omnisports ; son président Yann le Diouris a accueilli les participants des deux tables rondes arbitrées par Juliette Moyer. Le coup d’envoi a été donné en présence des joueurs de l’équipe par Frédéric Aguilera et Sébastien Chabal, grand témoin de cette soirée. D’entrée de jeu, l’ancien international de rugby devenu chef d’entreprise a donné le ton : « Entrainés à l’effort et habitués à se donner à fond, les sportifs qui intègrent le monde de l’entreprise ne se mettent pas de barrière. Y aller avec le cœur, c’est l’un des secrets de la performance ! »

Remettre l’humain au cœur du management
Qu’il s’agisse de manager des collaborateurs ou de diriger une équipe, il faut « gérer des individualités en vue de leur donner un intérêt collectif. » Valérie Lassalle a fait son apprentissage de l’intérieur avant de reprendre le volant de l’entreprise familiale de transport. Son expérience intergénérationnelle repose sur la bienveillance (« le sourire appelle le sourire ») et la proximité avec ses salariés (« j’ai déplacé mon bureau pour être au même niveau que les conducteurs »).
Pour Charles-Henri Bronchard, capitaine de la JAVCM et taulier reconnu du basket français : « Seul celui qui sait écouter peut faire le lien entre le coach et les équipiers sur le terrain. Il s’agit de transmettre en donnant le meilleur de soi-même pour inciter les autres à en faire autant. » Élu meilleur entraîneur de Pro B lors de la soirée des Trophées du basket français en mai dernier, Guillaume Vizade, coach de la JAVMC depuis 2017, veut « créer une nouvelle culture prenant en compte le côté humain de chaque joueur. Le coach doit réussir l’amalgame permettant aux différents talents de s’exprimer sur le terrain, mais aussi en dehors. »

Venue d’un sport individuel qui se pratique en équipe, Sévérine Desbouys figure au palmarès des meilleurs cyclistes mondiales. Aujourd’hui à la tête d’un cabinet de conseil international, elle s’est engagée aux côtés de Vichy Communauté pour rendre à son territoire natal tout ce qu’il lui a donné. « Un sportif, c’est une entreprise à lui tout seul, avec l’humain comme matière première. Dans l’entreprise comme en compétition, on définit sa valeur ajoutée en se fixant des objectifs afin de se donner les moyens de réussir collectivement. Il faut adopter la meilleure stratégie et mobiliser l’ensemble des compétences utiles.

Donner du sens et transmettre des valeurs
On gagne ensemble, on perd ensemble ! Il faut partager avec les plus jeunes comme avec les anciens pour chasser en meute. » Séverine Desbouys voit dans le sport « un formidable outil de développement de soi qui vous apprend les valeurs d’engagement, d’humilité et de respect. » Sur l’agglomération vichyssoise, l’ouverture de la masterclass olympique « Pierre de Coubertin-Alice Millat » propose ainsi à des collégiens de la Génération 2024 de devenir des ambassadeurs des prochains JO.
Durant son aventure chez « Pecheur.com » dont il a fait le leader européen de la vente en ligne d’articles de sport outdoor, Olivier Bernasson a vécu la « révolution de l’entreprise libérée. Avec le digital et la transparence qui en découle, les codes ont explosé. Nous sommes passés d’un management vertical subi à un leadership horizontal en évolution permanente. » Pour celui qui se définit comme un dinosaure de l’e-commerce, « les startups sont les PME de demain ; elles veulent donner du sens à leur existence là où elles vivent. » Président de la French Tech Clermont-Auvergne dont Vichy a rejoint les rangs en avril dernier, Olivier Bernasson se félicite de la dynamique enclenchée. « Des synergies se nouent entre entrepreneurs pour faire avancer le territoire. »

Une même démarche engagée
Les sportifs représentent eux aussi le territoire sur lequel ils évoluent. Les liens, qui ne se tissent plus naturellement du fait de la mobilité des hommes et des échanges virtuels, doivent être « créés et renforcés au quotidien. » Ainsi que le souligne Jean-Marc Lhermet, Directeur Développement ASM Rugby, « c’est la cohésion, le sentiment de fierté et d’appartenance, qui va impulser ce supplément d’âme à l’origine de la performance. Les clubs sportifs doivent être des locomotives pour leur territoire. »
Une volonté d’ancrage également affirmée par Fleur Phelipeau, fondatrice de D-LAB Nutricosmetics, marque certifiée de compléments alimentaires à visée cosmétique. Distribuée chez les professionnels de la beauté et du mieux-être, elle va bientôt fabriquer ses produits dans sa propre usine au sein du Naturopôle de Saint-Bonnet de Rochefort. « Le respect de l’environnement est l’une de nos priorités. Nous voulons fédérer les attentes de l’ensemble des parties prenantes tout en préservant notre motivation. »

S’inscrivant dans les valeurs de l’entreprise, la démarche RSE initiée par les Transports Thévenet favorise la prise de conscience de ses collaborateurs. « De l’intégration du handicap, au miel d’abeilles que nous parrainons, en passant par la remorque relookée par un artiste en résidence à Street Art City (Lurcy-Lévis), nous impliquons à chaque fois l’ensemble des salariés. » Autant d’actions évoquées par Éric Thévenet qui ont valu à l’entreprise d’obtenir en 2019 la plus haute certification de l’organisme Ecovadis.
« L’enjeu RSE est avant tout économique et se situe au cœur de la performance. » Partant de ce constat, François Ligier a passé en revue les principes figurant au Global Compact, le pacte mondial initié par l’ONU auquel son groupe a choisi d’adhérer.
Relatifs au respect des Droits Humains (d’amont en aval de la chaîne de valeurs), aux normes internationales du travail (incluant l’égalité d’accès à l’emploi des hommes et des femmes et l’interdiction de l’exploitation des enfants), à l’environnement (concernant l’ensemble des fournisseurs) et à la lutte contre la corruption (cadeaux en tous genres et autres voyages offerts), « ils ne se décrètent pas. Véritables raisons d’être, de travailler et de grandir ensemble, ces principes sont adoptés progressivement par l’entreprise. »
Et Sébastien Chabal de conclure qu’en matière de performance, « nous sommes tous interdépendants : la réussite individuelle n’est possible qu’au travers d’une vision collective partagée. »

Forte de son succès, cette première édition « Sport et Entreprise » organisée par Vichy Communauté, son Agence de développement économique, la JAVCM et Auvergne-Rhône-Alpes Entreprises, devrait faire des émules…

110 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Information générale

Plan de soutien aux jeunes : « 1 jeune, 1 solution »

photo de profil d'un membre

Jérôme CURY

31 juillet

Information générale

Un nouvel espace candidat disponible !

photo de profil d'un membre

Jérôme CURY

15 juillet

Information générale

Faites le plein ☀️

photo de profil d'un membre

Jérôme CURY

07 juillet